24 janvier 2012

L’incroyable expédition au Tibet de la femme aux semelles de vent Alexandra David-Néel

Montréal, le mardi 24 janvier 2012 — Après nous avoir offert en mai 2011, Arias, un grand spectacle rétrospective qui soulignait les 20 ans de Chants Libres, la compagnie lyrique de création présente son 14e opéra, Alexandra.

Ce nouvel opéra de chambre s’inspire du destin hors du commun de l’exploratrice française Alexandra David-Néel qui a parcouru les plus hauts sommets du monde dans des conditions extrêmes. Ayant vécu cent un ans (1868-1969), elle fut tour à tour, cantatrice, journaliste, féministe, bouddhiste, écrivain, philosophe et surtout exploratrice.

Alexandra retrace l’expédition à la fois dangereuse et clandestine que l’exploratrice a effectuée en 1924 sur la terre du Tibet jusqu’à Lhassa, capitale interdite, en compagnie du jeune lama Aphur Yongden, dont elle fit par la suite son fils adoptif. Après un périple de plus de 3000 kilomètres à travers l’Himalaya, elle fut la première femme occidentale à séjourner dans la ville sainte.

Chants Libres

Page nouv@10036 générée par litk 0.600 le jeudi 28 septembre 2017. Conception et mise à jour: DIM.