3 avril 2012

Entretien avec Jean Décarie, l’un des concepteurs vidéo d’Alexandra

Échos de la création

Montréal, le mardi 3 avril 2012 — Jean Décarie, connu également sous le pseudonyme de Neam Cathod est un véritable artiste multidisciplinaire, homme-orchestre de la vidéo, du multimédia, de l’interactivité, de la recherche-création et de la musique électroacoustique. Son association avec Chants Libres remonte à 2007 avec la conception visuelle de l’opéra augmenté Alternate Visions (musique, John Oliver / livret, Genni Gunn).

Pour sa nouvelle création Alexandra (musique, Zack Settel / livret, Yan Muckle), Pauline Vaillancourt lui a confié la conception vidéographique à partir des images tournées par elle et Yan Muckle lors d’une expédition au Tibet en 2010. Pour ce travail de conception et de réalisation, il s’est adjoint Catherine Parent, graphiste, sa collaboratrice dans la création comme dans l’enseignement.

Lors d’un récent entretien, voici ce qu’il nous a révélé à propos de son travail et de sa démarche de création.

«Ce qui guide notre travail de conception c’est le traitement du temps — le temps bouddhique, suspendu, morcelé, fragmenté et l’ascension d’Alexandra David-Néel en expédition au Tibet.

La vidéographie est projetée sur le décor (réalisé par Jocelyne Alloucherie), ce qui modifie l’objet scénographique. On peut donc parler d’une scénographie médiatique. Ce procédé rappelle la peinture scénographique d’époque (image fixe) qui donnait l’illusion au spectateur d’être dans un autre lieu. Avec la nouvelle technologie de l’image, les décors deviennent… animés. Ce qui m’inspire, dans ce travail visuel à l’opéra, c’est la conception du décor imaginé par Jacques Patin à la fin du XVIe siècle comme un théâtre de machines».

Cette conception nécessite également des liens étroits avec la mise en scène (Pauline Vaillancourt), la conception de l’éclairage (Nicolas Descoteaux). Pour Jean Décarie, ce travail complice, intermédiatique et évolutif, est très stimulant.

Rétrospective hommage à Jean Décarie/Neam Cathod à la Cinémathèque québécoise

La Cinémathèque québécoise rend hommage à Jean Décarie/Neam Cathod, les 5 et 6 avril 2012 en présentant ses œuvres restaurées et numérisées. Intitulée Jean Décarie/Neam Cathod — Les insanités de la mémoire, cette rétrospective comporte deux programmes présentés à la salle Fernand-Seguin en présence du réalisateur.

Chants Libres

Page nouv@10043 générée par litk 0.600 le jeudi 28 septembre 2017. Conception et mise à jour: DIM.