Alternate Visions

Opéra augmenté
  • Musique: John Oliver
  • Livret: Genni Gunn
  • Mise en scène: Pauline Vaillancourt
Alternate Visions (2007)

Description

Dans un lieu ou s’entremêlent les styles musicaux, les univers virtuels et réels, la robotique, les tissus intelligents… que deviennent les relations humaines, charnelles?

Mot du compositeur

Internet constitue un lieu où tout individu peut raconter son histoire, diffuser ses idées, s’afficher, se réinventer. C’est un endroit où le journalisme, la réalité et la fiction cohabitent et où le concept de la vérité absolue ne peut exister. L’amour de la musique y occupe une place centrale.

William Benjamin a observé l’impact de la musique enregistrée sur la mémoire et la culture il y a de cela une cinquantaine d’années. Or, l’enregistrement et les techniques jadis réservées aux producteurs sont devenus les instruments de musique de notre temps. L’histoire de la musique enregistrée semble ancrée dans notre mémoire collective. À qui n’est-il pas arrivé d’entendre une chanson de nombreuses années après sa sortie originale et de se rappeler chaque changement, chaque parole? Mais si l’on est pour réécouter une telle chanson aujourd’hui, pourquoi ne pas lui donner un nouveau souffle en la remixant? Ce processus continuel de redécouverte, de recontextualisation, de renaissance, procure une joie immense. À l’âge de 21 ans, j’ai témoigné pour la première fois du pouvoir de la culture populaire lorsque je me suis enfin décidé à donner une chance aux Rolling Stones. J’ai donc acheté un ensemble de deux disques intitulé Hot Rocks. En l’écoutant, je chantais en même temps que toutes les pistes, avec une connaissance parfaite des paroles et de la musique.

La musique populaire est comme une «colle auditive»: elle se fixe dans notre oreille.

Ce soir vous vous trouvez dans un bar high-tech rempli d’images et de sons. Notre histoire débute avec un air de blues, d’abord chanté dans le contexte d’un karaoké, mais rapidement, les sons se superposent, se découpent, et notre identité sonore se dissout dans des vagues de musiques différentes, chacune offrant une identité ou un style selon lequel nous pourrions potentiellement vivre. Notre culture rejette-t-elle alors la monade de l’histoire unique et embrasse-t-elle cette complexité? Ou existe-t-il encore des questions fondamentales à examiner sur ce terrain de jeu nouveau, complexe et exigeant?

— John Oliver

Mot de la librettiste

Alternate Visions provient de mon désir d’explorer l’intimité et l’aliénation qui existent dans notre société moderne.

Les connexions que nous fournissent les technologies créent un sentiment d’intimité: nous pouvons communiquer avec des gens à travers la planète, exprimer nos pensées à chaque jour par le biais de blogues et de vidéos, étaler nos vies privées sur la place publique grâce aux émissions de téléréalité et être vus dans nos espaces 24 heures sur 24 grâce aux ordinateurs. Nous sommes devenus des voyeurs, des créatures stationnaires tapant nos émotions sur des claviers d’ordinateur, voyant la vie à travers les yeux froids des caméras digitales.

Bien que ces technologies semblent nous rapprocher de tout le monde, en réalité, nous sommes plus anonymes et plus seuls que jamais. Nos yeux sont devenus des écrans bleus, nos personnes clignotent dans des chambres assombries. La technologie a élargi notre interaction avec le monde extérieur, mais elle nous a aussi privés de l’interaction humaine à la maison. C’est de cette exploration de l’intimité simulée que sont nés les protagonistes d’Alternate Visions, Richard et Valérie, deux jeunes professionnels occupés qui se rencontrent sur Internet. Leur interaction à travers la technologie s’intensifie jusqu’à ce que l’un des deux suggère une rencontre en personne. Cette rencontre est bien sûr beaucoup plus difficile qu’elle ne le semble, car les deux amoureux n’ont jamais connu l’intimité réelle.

— Genni Gunn

En vidéo

Extrait de Alternate Visions, œuvre de John Oliver / Genni Gunn
2m18s

Créateurs

Interprètes à la création

Production

La création de Alternate Visions était une coproduction du Laboratoire DEII, en partenariat avec Hexagram et en collaboration avec Bradyworks, l’Usine C et le CIAM.

Discographie liée

  • Alternate Visions (DVD-R-Vidéo, 2009)
    Opéra augmenté
    • Musique: John Oliver
    • Livret: Genni Gunn
    • Mise en scène: Pauline Vaillancourt
    26,00 CAD
Page prod@altvisions générée par litk 0.600 le jeudi 29 septembre 2016. Conception et mise à jour: DIM.